Nos poésies

Le matin des étrennes, Arthur RIMBAUD

jeudi 17 novembre 2011, par Valérie Kazandjian


JPG - 31,4 ko

Le matin des étrennes

Ah ! quel beau matin que ce matin des étrennes !

Chacun, pendant la nuit, avait rêvé des siennes

Dans quelque songe étrange où l’on voyait joujoux,

Bonbons habillés d’or, étincelants bijoux,

Tourbillonner, danser une danse sonore,

Puis fuir sous les rideaux, puis reparaître encore !

 

On s’éveillait matin, on se levait joyeux,

La lèvre affriandée, en se frottant les yeux…

On allait, les cheveux emmêlés sur la tête,

Les yeux tout rayonnants, comme aux grands jours de fête,

Et les petits pieds nus effleurant le plancher,

Aux portes des parents, tout doucement toucher…

On entrait !… Puis alors, les souhaits… en chemise,

Les baisers répétés, et la gaîté permise !

 

Arthur RIMBAUD

Jean Nicolas Arthur Rimbaud est un poète français, né le 20 octobre 1854 à Charleville, mort le 10 novembre 1891 à Marseille.

Arthur Rimbaud écrit ses premiers poèmes à quinze ans et demi. Ses derniers à 20 ans. Il renonce subitement à l’écriture et choisit alors une vie aventureuse qui l’amène jusqu’au Yémen et en Éthiopie où il devient explorateur.



Derniers articles pour « La classe de CM1 » :


 

École élémentaire Jean Vilar, place André Malraux - 84350 Courthézon — Responsable de publication : M. ou Mme l'IEN de circonscription
Dernière mise à jour : jeudi 13 novembre 2014 — Tous droits réservés © Académie d'Aix-Marseille 2008-2014
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | S'authentifier | Espace privé | Site réalisé avec SPIP